Racing Club de Montrouge : site officiel du club de rugby de MONTROUGE - clubeo

RCM Les Rapetous VS Blazers

14 décembre 2014 - 11:06

Samedi 13 décembre 2014.

Le réveil est difficile. Le température est basse, le ciel est gris, la pluie tombe, ... Une belle matinée en perspective. Le rendez-vous est donné à 9h30 au Stade Maurice Arnoux de Montrouge. Déjà deux absents, Anthony et Nico... tant pis ils sont pas bons, on fera sans eux !

Le convoi part, direction Argenteuil ! C'est beau, mais c'est loin. Attention sur la route, ça glisse.

PPPFFFFFFFFFFFFF (c'est le bruit d'un pneu qui se dégonfle) La mauvaise voiture de Seb perd une roue, c'est la merde... Mais c'est sans compter sur Eliott, formé dans les stands de l'écurie Renault avec Jacques Villeneuve. C'est d'ailleurs grâce à lui qu'il remporte le championnat du monde 1997. Bref, en 10 min c'est plié, ça redémarre ! Attention, ça glisse, ça glisse...

Arrivée au stade, ça file au vestiaire, ça se change, ça rentre dans son match.

30 minutes avant le coup d'envoi, les deux équipes partent à l'échauffement.

Le groupe est réduit on compte 17 joueurs, mais on le sent appliqué, malgré le froid, la pluie et le terrain boueux, sous la houlette (j'adore ce mot, la houlette, c'est beau) de Flo. 

Les gros font quelques lancés, ça répète les annonces, à base de Whisky Caribou Get 27 à New-York de chez Cerise de Groupama. Ca veut dire premier sauteur en fait. Petite blessure du diététicien, champion intercontinental de Brive de fléchettes, forfait pour le match.

Quant aux trois quarts, ils répètent les combis, croisées, feintes de croisées remises à l'intérieur, ... Malgré la pluie, les passes arrivent à destination.

Julien s'inquiète. Toujours pas de nouvelles de son frère. Après un message sur FB et deux minutes d'attente : Je suis dans le fond de mon lit mec, j'ai pris une énorme volée hier, je suis rentré à 5h ! 

Ah bah bravo ! Grâce à toi, Julien va vivre de nouvelles expériences, il va jouer 8.

Plus que 5 minutes avant le coup d'envoi, ah mais qui c'est le mec là bas, à 200 mètres ? Ah ça sent le Rhum, voilà Anthony !

Quelques mots du capitaine du jour et le traditionnel Rapetous AHOU AHOU AHOU. Il est 11H44, l'heure de lancer le match, toujours sous la pluie.

Les deux premiers ballons reflètent ce que va être la première mi-temps : En-avant ! Ca glisse.

Les deux équipes se jaugent, se renvoient la balle au pied et commettent des en-avants. D'ailleurs, on va changer de ballon, ça doit venir de ça !

Action suivante, balle neuve, en-avant... ah bas non c'était pas ça !

Il faut attendre la 5ème minute de jeu pour voir un beau plaquage de Puceau, suivi d'un beau placage offensif de Pierre, le ballon est au sol, percée de Léo, qui passe à Thomas, puis à Guillaume qui fait une course de 40 mètres pour aller aplatir sous les poteaux. Transformation de Matthieu, 0-7.

Les vingt prochaines minutes seront longues, pleines de turn-over, d'occupation du terrain au pied, et de "ça glisse, ça glisse" de Flo sur le bord du terrain.

Audrey comptabilise 10 mêlées à la 17ème minute de jeu.

A la 24ème minute, alors qu'il commençait tout juste à se régler au lancé, coup dur pour Eliott qui se blesse à la cheville. Il sortira aidé de Coach Vincent et Léo pour finir le match dans la cabane de l'arbitre à me taper des clopes.

Anthony s'empresse de le remplacer au talon.

30ème minute de jeu, nous en sommes à 14 mêlées, les deux équipes passent d'un camp à l'autre, rien de très concret, sur la touche, il fait froid. On notera tout de même une très bonne défense des Rapetous, très peu de pénalités sifflées. les Blazers ne savent pas trop quoi faire à part nous rendre les ballons au pied jusqu'à la mi-temps.

0-7, 18 mêlées jouées, un blessé pendant le match, un seul joueur sur le banc.

Quelques mots encourageants du capitaine. Il faut continuer, ça va finir par payer, les joueurs adverses commencent à montrer des signes de faiblesse face à notre très bonne défense et reculent régulièrement sur nos attaques. Il faut insister sur le jeu au près, il y a des trous partout autour du 10 (quand même pas autant que de petits culs), la stratégie du soutien au près et des passes mains-mains est à mettre en place pour la seconde période.

Ca repart sur les chapeaux de roue, une belle action collective à la 41ème, mais avortée par un en-avant. Je sais pas si je vous ai dit, mais ce matin, il pleut, et... ça glisse, ça glisse !

Bref, c'est pas grave, les efforts seront vites récompensés par un essai collectif (ouais, de loin on dira que c'est collectif), mais non, en fait c'est Benj qui tient la balle pour aller s'écraser derrière la ligne d'en-but. Transformation ratée, 0-12.

Le match se poursuit, on retombe dans un rythme de première mi-temps, une bonne défense, des ballons rendus par les adversaires, mais trop de fautes de main. On récence 22 mêlées à 50 minutes de jeu. 

55ème, ça s'emballe, les Rapetous en ont un peu marre de se geler les couilles avec des mêlées statiques, une belle approche près de l'en-but adverse, mais nous sommes sifflés pour jeu au sol.

On reste dans leurs 22, et là mauvais geste du 7 Blazers avec une petite cathé sur Cerise, plus de peur que de mal, carton jaune.

Notre nouveau lanceur fruité n'aime pas ça, et il va le faire savoir, coup de pied rasant au milieu de la défense pour lui même, il est le premier sur le ballon pour aplatir, mais l'arbitre refuse l'essai.

Ce n'est que partie remise, une minute plus tard, à la 62ème sur une mêlée, départ du 8 petit côté, fixe pour Framboise, l'ailier, comme d'hab, n'est pas au courant, mais c'est pas grave, Cranberry est en forme et va aplatir en coin. Matthieu manque une nouvelle fois son coup de pied. A sa décharge, il est en coin, les appuis ne sont pas stables pour botter dans de bonnes conditions. 0-17

L'avance est maintenant confortable, mais il n'en est rien, 63ème minute, cafouillage de l'arrière de nos amis les Blazers dans ses 22, Puceau, et Thomas C sont sur le coup ! Thomas tape à suivre dans l'en-but, manque de se faire rattraper dans les derniers mètres, et y va de son essai. Non transformé 0-22.

Vous vous souvenez à la mi-temps, Julien nous parlait de la stratégie du soutien au près avec des passes mano à Manau (Dans la vallée ooh ooh, j'ai cru entendre Comanche faire des crêpes et du gouren http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouren). A la 67ème, une action d'école, Benjamin se détache du regroupement, fixe avec une passe dans les chaussettes pour Thomas G qui est au soutien, petit ralentissement 15 mètres plus loin, mais Julien le suit à la culotte pour récupérer la balle, résister au placage et aplatir entre les perches. Matthieu cède la transformation à Loulou qui s'exécute en Drop sous la pression de Seb qui a froid, donc faut les taper vite ! Ca passe, 0-29.

Le score n'évoluera plus dans les dix dernières minutes, malgré la volonté des Blazers, qui durciront quelques placages et se rapprocheront de notre en-but.

Fin du match, 0-29, une belle victoire du RCM qui n'a pas douté une seule seconde. Une grosse défense, peu de fautes (mis à part les en-avants), des choix de jeu judicieux, de belles actions offensives, des touches pas dégueu, une domination dans tous les domaines et ce malgré des conditions difficiles, 5 degrés, de la pluie et un bon gros terrain bien gras ! Alice, Ca glisse ! 

Bravo les Rapetous, vous avez fait un beau match ! Maintenant c'est entrainement et repos pendant les fêtes pour vite se retrouver le 10 janvier pour le premier match de poule 3 ! Vous connaissez l'objectif, il faut la gagner !

Merci à Audrey pour la prise de note des moments forts du match, sans quoi ce résumé de match aurait été bien plus résumé ! Egalement félicitations à elle pour sa nomination en tant que représentante de l'équipe des filles ! 

D'ailleurs, "l'équipe des filles", c'est bien pourri comme nom, il va falloir vous en trouver un et que les Rapetous viennent vite vous supporter sur le bord du terrain !

Merci les copains pour cette victoire ! 

La bise

Hugo

Crédit photo : Julien diététicien, champion intercontinental de Brive de fléchettes Chams + La baignoire de Loulou

Commentaires

Aucun événement

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Dirigeant
  • 1 Entraîneur
  • 6 Compétiteurs