Racing Club de Montrouge : site officiel du club de rugby de MONTROUGE - clubeo

Match de Coupe pour les Rapetous

15 octobre 2013 - 17:31

Revenons d'abord sur la Victoire des Rapetous face aux Cheminots...

Quoi de mieux que le résumé du capitaine Nico pour revenir sur ce dernier match...

"Première victoire des Rapetous !!!

 

Ça y est ils l’ont fait !!! Après 2 années d’existence, le Racing club de Montrouge a remporté sa première victoire toutes compétitions confondues !!!

Un groupe de 24 joueurs, leur coach et quelques courageux supporteurs menés par Simon s’étaient donnés rendez-vous à Villeneuve-Saint-Georges sur le terrain des Cheminots pour disputer la deuxième journée de la poule de brassage.

Première bonne surprise : tout le monde est à l’heure !!! Mis à part le vieux Seb qui ne retrouvait pas sa jambe de bois au moment du départ et Mira qui est venu en vélo.

 

Les conditions de jeu étaient idéales : pelouse grasse et uniforme sur toute la surface du terrain, temps froid mais sec, quelques nuages mais pas de pluie et même quelques belles éclaircies au cours de la partie.

 

Après un échauffement studieux (travail en touche pour les gros et jeu de ligne pour les ¾), le coup d’envoi est donné par M. Deschamps (le même arbitre que pour le match contre les Oval'mines).

Après 5 premières minutes d’observation (les Cheminots sont tous vieux, vicieux et plutôt bon mangeurs), les locaux débloquent le tableau d’affichage en inscrivant une pénalité sur la ligne des 22 mètres grâce à leur ouvreur butteur qui nous fait dire que notre Hugo est finalement plutôt affuté.

 

Rapidement, les spectateurs constatent que les locaux ont pour eux l’expérience et le vice avec notamment une certaine expertise dans les ballons portés et les rucks.

Les Rapetous quant à eux ont l’enthousiasme et une ligne de ¾ qui a des fourmis dans les pattes.

Malgré un débat plutôt équilibré, l’occupation du terrain est plutôt à l’avantage des visiteurs.

 

Suite à une mêlé à 5 mètres de la ligne d’embut adverse, la 3ème ligne tente un départ côté fermé et trouve en relais le perfide Romain qui n’a plus qu’à aplatir derrière les poteaux ! La transformation sera ratée par le plus fine gâchette du perche : Loukoum.

 

Comprenant que leur salut ne passerait pas par leur ligne de ¾, les Cheminots revoient leur stratégie et décident de s’appuyer sur leur deux points forts : les touches et les ballons portés. Ils profitent des fautes encore trop nombreuses des Rapetous et du coup de pompe de mammouth de leur ouvreur pour maintenir les visiteurs dans leur moitié de terrain. S’ensuit alors une période de domination des locaux avec des mauls sur plusieurs mètres qui causent des dégâts importants chez leurs adversaires. Ceux-ci plient mais ne rompent pas. Et sur un ballon de récupération dans leur 22 mètres et une remontée fantastique du terrain avec des soutiens dans le parfait timing et des passes au cordeau, c’est le très affuté Comanche qui assure le dernier relais et s’effondre en terre promise. Cette fois Loukoum ne fait pas mentir sa réputation et transforme. Sérieux coup au moral des locaux qui se retrouvent ainsi menés 12 à 3, ce dernier essai venant contre le cours du jeu.

 

Mais ceux-ci gardent foi en leur stratégie et continuent leurs ballons portés. Ils redoublent d’agressivité dans les rucks et prennent nettement le dessus. Sur une touche à 5 mètres de la ligne d'embut des Rapetous, un énième maul les conduit à marquer leur premier essai qui ne sera pas transformé. Le score est alors de 12 à 8.

 

A partir de là commence une période de doute pour les Rapetous, ils oublient les fondamentaux, se perdent dans des actions individuelles, négligent le nettoyage des ballons devant et se compliquent la vie avec des passes impossibles derrière. Le 3ème ligne centre se prend pour un autre et tente des coups de pied de «déplacement» qui finissent en touche directe et généralement très proche de l’endroit où ils ont été tapés.

 

Aux citrons, malgré l’avantage au tableau d’affichage, la victoire est loin d’avoir choisi son camp. Les consignes avisées du coach et quelques mots bien sentis des joueurs cadres permettent à l’équipe de se remobiliser et d’attaquer la seconde mi-temps motivés.

 

Le second acte démarre donc sur de bien meilleures bases que ne s’était terminé le premier. L’équipe a retrouvé son agressivité et sa cohésion et les effets en sont visibles immédiatement : très nette domination territoriale, agacement des locaux qui voient leurs ballons portés rapidement annihilés et se retrouvent par conséquent privés de leur seule et unique arme. Sans compter que leur condition physique limitée ne leur permet plus de sortir proprement de leur camp. Ils s’en remettent donc à des grands coups de pieds de leur ouvreur et offrent ainsi aux visiteurs de nombreuses possibilités de relances.

Pour autant, le score n’évolue pas… Les locaux manquent même de très peu de revenir à la marque : sur une action de la ligne d’attaque, leur ¾ centre, à la coiffure douteuse, intercepte le ballon et file à l’essai. C’était sans compter la position de hors jeu sifflée par l’arbitre qui les prive de revenir dans le match !

Sentant que le point de rupture est proche des deux côtés et ne parvenant pas à marquer d’essai, les visiteurs tentent de prendre les points qui se présentent. Ainsi, sur une position de hors jeu de la défense des Cheminots sur leur ligne des 22 mètres face aux poteaux, le capitaine décide de tenter la pénalité. Le pied de Loukoum ne tremble pas et le score passe à 15 à 8… sacrée bouffée d’oxygène !

 

Sentant le match leur échapper, les locaux durcissent le jeu : placage à retardement ou au dessus des épaules, ils en arrivent même à confondre notre vieux Seb avec un paillasson (celui-ci ne se privera d’ailleurs pas de le leur faire vertement remarquer)…

Pour autant les Rapetous ne cèdent pas et restent dans leur match.

Sur un énieme mêlé dans le camps des Cheminots, le ballon sort pour Hugo qui passe à Julien qui passe à son tour sur un pas à Sébastien (bcp de Sébastien dans l’équipe, il va falloir trouver des surnoms) qui arrive lancé comme un frelon et déchire le premier rideau et passe en revue les derniers défenseurs pour marquer entre les poteaux ! Superbe action collective conclue par un exploit individuel ! Soulagement général de l’équipe qui sent que la victoire ne peut plus lui échapper. Loukoum n'étant plus sur le pré, c'est Mira qui tente la transformation, en drop, mais c'est à côté.

 

Explosion de joie au coup de sifflet final de l’arbitre tant cette première victoire aura nécessité l’investissement total de chacun !

 

On n’a pas aimé :

L’agression caractérisée de la main courante sur Léo alors qu’il était en l’air (on se demande encore comment l’arbitre a fait pour ne pas l’exclure)

Les crampes de Seb notre super talonneur à la 20ème minute de jeu (à croire qu’on nous aurait menti : la bouffe libanaise ne permet pas de préparer une saison)

Le jeu au pied du capitaine

Le nombre limité des bières après le match

Les mauvaises chips de Cora que le Président a gardé pour sa soirée lover

 

On a aimé :

Les progrès affichés dans les phases de combat et en défense

Les cannes de nos ¾ et surtout les passes qui arrivent dans le bon tempo

Les fidèles supporteurs(rices) qui non seulement on fait beaucoup de bruit sur le bord de touche mais ont aussi pris des photos et des films

Le groupe qui est en train de se créer et les affinités qui vont avec

L’arbitre du match qui a encore fait une très bonne partie : didactique mais ferme et impartial

Les oranges à la mi-temps

L’investissement sans limite de tous, du plus novice au plus expérimenté"


Cap'taine Nico !

 


 

Une victoire, c'est bien, deux c'est mieux !

Voilà l'esprit qu'il va falloir avoir pour aller vaincre chez eux les joueurs de Clichy !

Gardons les pieds sur terre, souvenons nous des fondamentaux et de nos points forts et gommons les "on a pas aimé" et tout devrait bien se passer !

 

Pour ce match de coupe le RCM - Les Rapetous affrontent Clichy Corpo à 20h au Stade Racine de Clichy.

 

RDV pour tout le monde à 18h30 au Stade Racine - 55 rue Villeneuve - 92110 Clichy (Métro Mairie de Clichy)

 

On compte sur la même présence que d'habitude et surtout la même envie !

Commentaires

Le Jeune Léonard 18 octobre 2013 21:50

C'est traitre une rambarde...

Comanche Opie-Blueberry 16 octobre 2013 15:57

Super résumé! on s'y croirait! Quel plaisir d'avoir partagé cette victoire avec vous les gars!

Comanche Opie-Blueberry 16 octobre 2013 15:57

Super résumé! on s'y croirait! Quel plaisir d'avoir partagé cette victoire avec vous les gars!

Aucun événement

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Dirigeant
  • 1 Entraîneur
  • 6 Compétiteurs